MyPlaygreen, une nouvelle façon de faire découvrir la nature aux enfants

 

My Playgreen

Timberland has teamed up with King Baudouin Foundation to support the creation, maintenance or improvement of green spaces in Europe’s 5 largest cities in 5 years through a grant program.

 

En 1960, un tiers de la population mondiale vivait en zones urbaines. Aujourd'hui, ce chiffre dépasse 50 % et devrait atteindre 66 % avant 2050. Les villes variant en taille et en densité, des calculs plus précis pourraient même révéler une proportion encore plus importante. Cela signifie que les adultes et les enfants résidant en zones urbaines auront de moins en moins d’opportunités d’être en contact avec la nature, et que cela affectera négativement leur bien-être.


L’aménagement d’espaces verts au sein des villes améliore la qualité de l’air, apportant des bienfaits évidents pour la santé des résidents. Plusieurs études démontrent que les arbres et les plantes aident à combattre la pollution en absorbant le dioxyde de carbone pour créer de l’oxygène et filtrer les gaz toxiques et les particules. Ils permettent également d’abaisser les températures en été, tout en améliorant l’aspect visuel des zones urbaines et en aidant à préserver la biodiversité. Les espaces verts ont un effet positif sur le bien-être physique et mental des citadins et sont efficaces dans le combat contre la dépression et la solitude. Les effets négatifs sur la santé des personnes, notamment des enfants, qui ont rarement accès à la nature ont été démontrés.

 

Depuis 2001, Timberland a planté plus de 9 millions d’arbres à travers le monde, un chiffre qu’elle souhaite porter à 10 millions d’ici 2020. L’un des projets phares cible les grandes villes européennes où l'aménagement d'espaces verts pourrait avoir un réel impact : MyPlaygreen. Conçu par Timberland en partenariat avec la Fondation Roi Baudouin, une institution belge qui s’efforce d’améliorer la cohésion sociale en Europe, le projet MyPlaygreen est fondé sur la différence avérée que créent les espaces verts dans la vie des résidents des zones urbaines. L’objectif de l’initiative est d’encourager les enfants et les jeunes à utiliser les espaces verts de leur ville. En plus des bienfaits physiques et psychologiques, MyPlaygreen leur donne également l’assurance nécessaire pour explorer d'autres composantes de leur environnement.

 

Le projet se concentre sur la réhabilitation ou l’aménagement des parcs urbains, jardins communautaires, petites fermes, jardins potagers et espaces verts qui sont facilement accessibles par les personnes qui résident en ville. Il a permis à des milliers de jeunes de se rapprocher de la nature au sein même de leurs villes. MyPlaygreen apporte également son soutien à de petites organisations locales en fournissant des fonds essentiels pour organiser des activités axées principalement sur les familles avec enfants et les écoles locales, qui impliquent également des résidents locaux. Le budget alloué à chaque organisme, qui ne dépasse pas 5 000 €, est attribué par un panel d’experts. Cinq villes européennes ont été ou seront impliquées dans MyPlaygreen, puisque le continent compte pour 14 % de la population urbaine mondiale. En 2016, Londres, qui est l'une des villes les plus peuplées d’Europe, a été choisie pour inaugurer l’initiative. Avec un financement de 80 000 £, quatorze projets innovants ont été mis en œuvre à travers la ville, notamment dans le centre, de chaque côté de la Tamise. Ces projets, qui se concentrent sur des petites superficies de quelques dizaines de mètres carrés et des parcelles plus grandes, ont permis à plus de 5 000 enfants de redécouvrir la nature. Les projets financés incluent la petite ferme citadine de Spitalfields à Tower Hamlets, dans l’Est londonien, l’une des zones les plus densément peuplées de la ville. Gérée par des bénévoles depuis plus de quarante ans, elle accueille des animaux et des plantes et organise des projets avec les enfants de la communauté locale. Un autre exemple de projet est la ferme Clitterhouse, une installation victorienne qui était à l’abandon. Les résidents locaux ont commencé sa réhabilitation en 2013 afin de convertir la ferme en une zone verte plus importante au service de la communauté de Cricklewood, dans le nord-ouest de Londres. Mise à la disposition des petites entreprises de la communauté locale, la ferme fournit également un lieu de réunion pour les résidents. Elle couvre désormais une vaste étendue de nature, dans un cadre très accueillant. L’initiative de Timberland en collaboration avec la Fondation Roi Baudouin s’est également engagée sur des questions plus fondamentales. Un financement a été accordé à des projets tels que la création et l’entretien de potagers et d’autres jardins dans des foyers pour jeunes sans-abris de 16 à 25 ans, qui ont grandi dans un contexte familial ou social difficile. On peut notamment citer le projet Green Spark de l’association Single Homeless Project.

 

En 2017, l’accent a été mis sur l’Italie, avec près de 16 projets financés à Milan. Les fonds ont été alloués à la régénération de 31 000 mètres carrés d’espaces verts, au profit de 25 000 enfants. Des projets extrêmement variés à travers la ville de Milan ont reçu le soutien de Timberland et de la Fondation. Cela inclut notamment les projets Un circo in giardino à l’école Piccola Scuola di Circo Società Sportiva Dilettantistica Arl, l’initiative Green Living Lab San Siro organisée par l’Associazione Culturale Temporiuso, ainsi que les espaces verts conçus pour les enfants de personnes incarcérées et leurs parents par l’ONG Sos Il Telefono Azzurro.

 

Cette année, avant que l’initiative ne prenne la route de Paris (2019) et de Barcelone (2020), c’est Berlin qui profitera des bienfaits du projet MyPlaygreen. Avec 2 500 parcs publics, Berlin est l’une des villes les plus vertes d’Europe, mais de nombreux espaces et projets n’ont pas encore développé tout leur potentiel. Les dossiers de candidature pourront être déposés à l’issue de la cérémonie d’ouverture organisée à la fin du mois d’août, dans les locaux de Bread&Butter à Berlin.

Comment obtenir une bourse ?



Les demandes de bourses pour les projets implantés à Berlin doivent être envoyées avant le 6/11/2018 via le site web de la Fondation Roi Baudouin. APPLY NOW 



Les lauréats seront annoncés en 12/2018