Timberland FR Accueil
Panier

Comment bien lacer mes chaussures pour la randonnée ?

2024-04-25

Comment bien lacer mes chaussures pour la randonnée ?

 Lacets de bottes

Des chaussures de randonnée sont essentielles à tout passionné de la discipline. Même si vos baskets de tous les jours sont confortables, elles ne sont pas adaptées aux terrains montagneux. Elles n’ont pas assez d’adhérence pour vous protéger des chutes sur les pentes rocheuses. Elles ne conviennent pas non plus pour traverser les cours d’eau sur votre chemin. Investir dans de bonnes chaussures de randonnée facilitera donc votre parcours tout en le rendant plus agréable.

Il n’est pas suffisant de posséder de bonnes chaussures. Il faut aussi savoir les porter. Même le meilleur des modèles peut causer des frottements au niveau des talons, provoquer des ampoules ou devenir douloureux en fin de la journée. Mails il suffit de savoir les lacer correctement. Avant votre prochaine randonnée ou votre prochain voyage en Amérique du Sud, prenez le temps de lire cet article pour éviter des douleurs inutiles.

Quelle longueur de lacets choisir pour des chaussures de marche

Les lacets pour chaussures de marche et de randonnée sont faits pour durer, tout comme la chaussure elle-même. Ils sont habituellement ronds et fabriqués avec un tissu tressé assez robuste pour garder vos chaussures en place, et assez élastiques pour laisser vos pieds respirer. Certains modèles disposent aussi de lacets plats. Habituellement, les lacets vendus avec les chaussures de randonnée sont de bonne qualité. Néanmoins, c’est une bonne idée d’avoir des lacets de rechange au cas où ils casseraient lors de votre randonnée.

Il existe plusieurs tailles de lacet. Il est donc important de choisir la longueur adaptée à vos chaussures. La manière la plus simple d’y arriver est de mesurer les lacets de vos chaussures actuelles. Si c’est impossible, vous pouvez estimer cette longueur en regardant le nombre d’œillets sur vos chaussures. Par exemple, la taille 91 cm/36" convient à une chaussure dotée de quatre œillets maximum, tandis qu’une taille 114 cm/45" convient jusqu’à cinq. Il est aussi recommandé de choisir une taille en plus au cas où votre chaussure serait plus large que la normale, ou si vous voulez faire vos lacets de façon plus complexe.

Comment lacer ses chaussures de marche

Bien faire ses lacets permet d’assurer sécurité, confort et maintien et de soulager la tension dans les zones du pied les plus sensibles. En vous appliquant, vous aurez l’impression de ne faire plus qu’un avec la chaussure. Dans la partie suivante, nous commencerons par lister les techniques de laçage les plus classiques avant de nous intéresser à des méthodes plus avancées.

Le nœud de chirurgien

Cette technique peut s’utiliser en conjonction avec d’autres méthodes. C’est donc un bon point de départ. Elle est particulièrement utile si vous sentez vos talons glisser en descendant une montagne ou si vous avez des ampoules récurrentes dans cette zone. Si c’est le cas, c’est qu’il y a trop d’espace autour de la partie supérieure de votre pied. Le nœud de chirurgien aide à réduire cet espace et celui autour de la cheville.

  1. Poussez votre talon aussi loin que possible à l’arrière la chaussure.

  2. Trouvez les deux paires de crochets les plus proches de l'endroit où le dessus de votre pied commence à se courber vers l'avant. Vous ferez un nœud de chirurgien à chacun d’entre eux.

  3. Serrez bien les lacets pour que la chaussure ne se détende pas.

  4. Enroulez les lacets l'un autour de l'autre comme pour un nœud normal, puis enroulez-les une deuxième fois.

  5. Tirez fermement et faites-les passer à travers les crochets suivants.

  6. Répétez cette opération puis continuez de passer les lacets à travers les crochets en formant un motif croisé normal.

Le laçage à fenêtre

Contrairement au nœud de chirurgien, le laçage à fenêtre s’utilise quand la chaussure est trop serrée à certains endroits. Par exemple, si des ampoules ont tendance à se former sur vos orteils, créer un espace peut réduire le frottement. De même, si vos chevilles sont trop à l’étroit, la formation d’une fenêtre dans cette zone peut soulager les douleurs sur le long terme. Cette technique est assez simple à exécuter.

  1. Identifiez la zone qui vous fait mal.

  2. Lacez fermement en utilisant un motif croisé jusqu’à cette zone.

  3. Faites passer les lacets à travers les œillets latéraux plutôt que ceux opposés pour créer une ouverture.

  4. Continuez ensuite à croiser les lacets.

Il est aussi possible d’ajouter un nœud de chirurgien une fois la fenêtre formée pour la sécuriser. Ceci peut toutefois ajouter de la tension et provoquer l’effet inverse que celui recherché.

Lacer ses chaussures pour soulager ses orteils

Comme précédemment expliqué, créer une fenêtre en bas de vos chaussures peut soulager la douleur au niveau des orteils. Mais ce ne sera pas suffisant en cas d’ampoules et de frottements récurrents. Dans ce cas, retirez entièrement les lacets et lacez-les de nouveau en commençant directement par la deuxième paire d’œillets. Cela donnera assez d’espace à vos orteils pour éviter la formation d’ampoules sur le court terme. Sur le long terme, il vaudra mieux acheter de nouvelles chaussures de randonnée, mieux adaptées à vos pieds.

Lacer ses chaussures pour soulager la cheville

Il est important de sécuriser vos chevilles si vous faites de la randonnée pour éviter toute blessure et douleur aux jambes. Toutefois, trop serrer vos lacets peut au contraire être inconfortable. Il est tentant de ne pas lacer les derniers crochets mais c’est une mauvaise idée, puisque vos chevilles seront moins soutenues. Une meilleure technique revient à lacer ses chaussures à l’envers. Retirez complètement les lacets et lacez-les de haut en bas en formant un motif croisé. Puis, faites un nœud au niveau des derniers œillets, sur la partie inférieure de la chaussure. Le rendu final peut sembler étrange, mais vos chevilles vous remercieront.

Autres petits conseils pour lacer vos chaussures

D’autres éléments sont à prendre en compte pour lacer vos chaussures correctement, peu importe la technique utilisée.

  1. Enfilez vos chaussures avant de lacer vos chaussures pour identifier plus facilement les zones trop serrées ou trop larges.

  2. Asseyez-vous et positionnez votre pied avec un angle de 90°.

  3. La languette doit être bien au centre. Autrement, une pression inégale engendrera plus de frottements et d’ampoules.

  4. Le choix des chaussettes a aussi de l’importance : elles doivent être respirantes et assez longues pour éviter à la chaussure frotter sur votre peau.

L’option sans lacets

Il existe aussi des chaussures sans lacets. Ces chaussures de randonnée sont dotées de caoutchouc sur les côtés pour pouvoir les enfiler facilement ou d’une fermeture éclair. Certaines baskets de randonnée ont une sangle réglable pour renforcer la sécurité autour du pied et un renforcement au niveau des orteils pour faciliter l’escalade. Si vous optez pour des chaussures sans lacets, la pointure doit être parfaite, puisqu’il sera impossible de les ajuster à l’aide des différentes techniques de laçage.

Prendre soin de ses pieds pour profiter de sa randonnée

Vous connaissez maintenant quelques méthodes pour lacer correctement vos chaussures et protéger vos pieds. Elles vous permettront de partir en randonnée, en promenade ou en voyage sans vous soucier des ampoules, des frottements ou des douleurs. Pour ne même plus avoir à penser à vos pieds, choisissez la technique de laçage la plus adaptée à vos besoins et de bonnes chaussures en visitant notre boutique. Vous n’aurez plus qu’à profiter du paysage !